Comment est-ce qu'il se fait - Fin

Fin

Le procès de décantation consiste à séparer la pâte de l'olive en huile, alpechín et marc et peut être réalisé à deux ou trois phases. Avec la décantation à deux phases on obtient l'alperujo. Ce type de procès n’a pas besoin de l'addition d'eau au décanteur et pourtant on économise de l’eau potable et énergie, mais le marc obtenu est très humide et de difficile manipulation. Avec la décantation à trois phases, on obtient le marc avec une humidité approximative du 50% et le procès exige l'addition d'eau chaude, mais, par contre, s’obtient un marc sec et facile de manipuler. Le marc déchargé du décanteur se reprend dans une vis transporteuse continue et l'huile et l'alpechín passent par des tamis vibrateurs qui retiennent les particules solides en suspension. L'huile obtenu est transportée moyennant une bombe depuis le vibre filtre à une centrifugeuse verticale de nettoyage automatique, où, la force centrifuge procède au nettoyage et élimine l'humidité, les solides fins et les impuretés et l'huile reste dissoute pour être transporté aux dépôts de magasinage. L'huile d'olive propre, est stockée dans des tanks d'acier inoxydable. Pour éviter qu’elle devienne rance ou trouble, les dépôts doivent être d'un matériel inerte, opaque et imperméable et qui ne peut pas absorber d'odeurs. La température sera maintenue autour des 15° C.

CONTACT · FACEBOOK
Développé de FLAG Solutions 2012